Les bases de la rédaction SEO

Les bases de la rédaction SEO

Posté le par

Lorsqu’on a son site en ligne la première chose que l’on souhaite c’est de pouvoir assurer sa visibilité et avoir le plus grand nombre de visiteurs possible. Mais malheureusement on se rend vite compte que c’est assez difficile s’il n’y a pas une notoriété déjà existante. C’est en général à ce moment là que l’on s’intéresse au référencement, au SEO. Il permet d’apporter gratuitement du trafic sur son site internet via les moteurs de recherches. Mais qui dit gratuit, dit aussi complexe.
Car oui, le référencement ne consiste pas à remplir uniquement la balise "Mots-clés". Il y a un travail bien plus important à mettre en place, que ce soit au niveau de l’architecture du site qu’au niveau de la rédaction des contenus. Et c’est ce que nous allons voir aujourd’hui, comment rédiger au mieux son contenu pour qu’il soit "SEO-friendly".

Définir des mots-clés

Avant toute rédaction, l’important est de définir des mots-clés sur lesquels vous souhaitez être retrouvé. Par exemple pour un plombier il sera intéressant d’être positionné sur : plombier, réparation plomberie, urgences plomberies. Ces mots-clés doivent se retrouver au centre de la stratégie de référencement, ce sont eux les mots-clés principaux autour desquels il faudra faire converger des mots-clés connexes. Il faut donc idéalement définir :
- 1 mot clé principal, en général un mot-clé assez long (également appelé « mot-clé de longue traîne ») : pas plus de 3 mots
- 4 à 5 mots-clés secondaires pour l’ensemble de vos pages
- Des mots-clés plus précis pour certaines pages si besoin
L’important est de se rappeler qu’une page = un mot-clé.

L’idée est donc de créer le contenu de base avec ces mots, mais attention, il faut les utiliser aux bons endroits et à bon escient. C’est ce que l’on va voir dès maintenant.

Taux de présence des mots-clés

En étant bête et discipliné on pourrait se dire qu’il suffit de remplir notre contenu de ces mots-clés afin d’améliorer au maximum leur importance. On créé donc un contenu qui est représenté en majeure partie des mots-clés.

Désolé de vous décevoir mais non, cela ne va pas marché. Les moteurs de recherche sont assez intelligent pour se rendre compte que vous "spammez" vos mots-clés au sein de votre contenu. Cela va donc se révéler être totalement contre-productif. Votre contenu va être considéré comme un contenu non-pertinent et non-utile aux internautes.

Il faudra donc veiller à rester raisonnable et placer ses mots-clés de façon logique et intelligente.

Balises de titres

Les balises de titres sont primordiales encore aujourd’hui en SEO. C’est cette balise qui s’affichera dans les résultats des moteurs de recherches, il ne faut donc pas la négliger.

Cette balise doit faire entre 50 et 60 caractères et doit impérativement contenir le mot-clé principal que vous ciblez avec votre page. Il faut donc réfléchir à ce titre qui est très important d’un point de vue SEO puisqu’il donne aux moteurs de recherche les premières informations sur le contenu proposé par votre page. Mais il est également important pour vos potentiels visiteurs. Une balise title peut être optimisé pour le SEO mais pas pour les visiteurs.

Ces derniers restent tout de même la cible de ce travail et c’est eux qu’il faudra attirer in fine. Il faut donc penser à faire quelque chose qui sera attrayant parmi tous les résultats affichés dans le moteur de recherche.

Architecture des titres

Ça n’est pas la première fois que j’aborde le sujet sur ce blog, mais l’architecture des titres, également appelé structure des titres Hn est très importante. Lorsque vous rédigez du contenu sur votre site internet, que ce soit pour une page lambda ou pour votre blog, il faut véritablement penser à hiérarchiser au mieux votre contenu. Pour cela il faudra utiliser des balises H1, H2, H3, H4, H5 et H6. Personnellement je vous conseil d’utiliser H1, H2 et H3 qui seront amplement suffisantes.

Pour faire simple :
- 1 titre H1 par page, pas plus, et pas moins. Il vous faut obligatoirement 1 titre H1 dans chacune de vos pages, même les moins importantes.
- Autant de titre H2 que vous le souhaitez
- Autant de titres H3 que vous souhaitez là aussi, mais pensez à bien les imbriquer dans des parties de H2.

Vous l’aurez compris, la structure des titres n’est pas quelque chose de très complexe, mais il faut savoir comment procéder pour que ça ait un réel impact sur votre site.

Une quantité de mot minimale ?

"Est-ce que si j’écris quelque chose qui fait 2/3 lignes c’est suffisant ?".

C’est une question que l’on m’a déjà posé. Oui ça peut faire rire les connaisseurs, mais il faut bien comprendre ici qu’il y a une méconnaissance complète du SEO par les néophytes. Pour répondre à la question, et vous l’aurez compris, non ça n’est pas suffisant. Il faut bien plus de contenu sur une page pour qu’elle soit référencée au mieux. Si vous recherchez un peu sur internet on parle souvent de 1500 mots environ pour qu’une page soit jugée pertinente par les moteurs de recherche.

L’agence Backlinko a analysé un grand nombre de résultat de recherche de Google et voici la conclusion qu’ils en ont tiré :
Les sites en première pages ont en moyenne 1 447 mots par pages.

Vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire, allez vite enrichir vos pages pour obtenir 1500 mots minimum ! L’idée n’étant pas d’ajouter du contenu pour ajouter du contenu, faite cela de manière intelligente, ajouter du contenu qui sera utile à vos utilisateurs et les moteurs de recherche vous en remercieront d’autant plus.

Tips de fin : Un nombre de page minimum ?

C’est quelque chose que j’ai appris il y a peu de temps, grâce à une newsletter sur le SEO. D’après les analyses du créateur de l’outil français SEOQuantum et les données récoltées par son outil, il faut 65 pages de qualité qui doivent être publiées pour que les premiers résultats apparaissent sur Google. C’est une donnée qui est importante à considérer car elle peut accélérer la mise en place de stratégie SEO.

J’espère que ces petits tips vous seront utiles et vous aideront à rédiger du contenu de qualité pour améliorer le référencement de vos sites internets. Si cela vous intéresse, je vous invite à consulter d’autres articles que j’ai également rédigé à propos de l’amélioration de son SEO :
- Les 10 astuces pour plaire à Google
- 5 optimisations indispensables pour votre site internet

Vous avez besoin d'un renseignement, d'informations ?

N'hésitez pas à me contacter, je vous répondrais dans les plus brefs délais.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier a en poster un