Comment gagner de l’argent avec son site internet ?

Comment gagner de l’argent avec son site internet ?

Posté le par

Avoir un site internet est devenu très accessible de nos jours. Cependant, avoir un site coûte de l’argent, que ce soit le nom de domaine, l’hébergement ou la mise en place de celui-ci il faut prévoir un budget. On cherche donc tout naturellement à le rentabiliser. Mais quels sont les modèles économiques viables pour un site internet ? Comment ça fonctionne et que peut-on mettre en place simplement pour se rémunérer au travers de n’importe quel site ?

L’accès gratuits

Bon on est bien d’accord ça ne répond pas trop à notre question de "comment gagner de l’argent avec son site internet", mais si on parle globalement de modèle économique on peut dire que cela rentre en jeu. Mais il y a forte à parier que ça n’est pas avec cette solution que vous ferez fortune.

Le modèle freemium

Si vous souhaitez proposer un accès gratuit à votre site internet sans pour autant faire une croix sur vos revenus, il existe de multiples modèles économiques pour cela. L’un des plus connus reste le modèle freemium. Ce modèle est très réputé et il est utilisé par énormément de sites web, applications ou même jeux vidéo.

Dans cette dernière catégorie on retrouve notamment Fortnite, un jeu vidéo qui a manié cette stratégie à merveille. Le jeu est en accès gratuit et propose des achats internes qui sont facultatifs. Ces derniers ne sont qu’esthétique et permettent de personnaliser son personnage. Il n’y a aucun apport au sein du jeu et pourtant, Fortnite est un jeu extrêmement profitable. On peut dire qu’ils ont manié ce modèle économique à la perfection.

Pour être aussi bon que ces derniers, il faut trouver la jauge ou l’utilisateur ne se sent pas frustré par le manque de fonctionnalités en version gratuite mais qu’il se sente tout de même un peu limité afin qu’il passe en version premium. Cela est assez complexe à quantifier car si on lui donne trop, il ne passera jamais a l’achat et restera en version gratuite, et à l’inverse, il peut quitter le produit en se disant que c’est une version payante déguisée en version gratuite.

La publicité

La publicité est un autre modèle économique vous permettant de recevoir de l’argent sans pour autant rendre votre site payant pour vos utilisateurs. Ce modèle est à manier avec parcimonie je dirais puisque vous ne devez pas surcharger votre site internet de publicités au risque de dégouter vos utilisateurs. Il faut cependant avoir un nombre de visite assez conséquent sur son site internet pour pouvoir générer des revenus corrects. Car il faut retirer de cela les personnes qui utilisent des bloqueurs de publicités tel que le très célèbre AdBlock. Cette part représente en France environ 30% des internautes ce qui n’est pas négligeable.

Pour la mise en place de publicité sur votre site, vous pouvez vous tourner vers des régies publicitaires ou alors vous même grâce à Google AdSense par exemple. Ces derniers vous permettent d’afficher des pubs au sein de votre site afin de monétiser votre audience.

La vente de données à des partenaires

Les données… C’est en quelque sorte la mine d’or du 21ème siècle ! Toutes les données que vous récoltez sur votre utilisateurs ont une valeur très importante. C’est ce modèle économique qui est utilisé par Facebook par exemple qui le combine avec de la publicité. En effet, ils en savent tellement sur vous qu’ils peuvent vendre votre profil à des publicitaires afin de vous afficher des publicités très ciblées. On admet que parfois ils échouent un peu, mais globalement ils sont plutôt très doué pour cela.

Le problème de ce modèle économique reste l’éthique que l’on a… ou pas… Il faut en effet savoir si on est prêt à revendre les données de nos utilisateurs à des partenaires ou non et également s’assurer que cela est fait dans la légalité. Il faut que l’utilisateur en ai donné son accord explicite et également s’assurer que votre partenaire ne fasse pas n’importe quoi avec ces données.

En bref, c’est un modèle économique assez complexe a mettre en place, plutôt touchy d’un point de vu légal et qui nécessite une grosse base d’audience et de données pour être lucratif.

Un tiers-payant

La stratégie du tiers-payant repose en quelque sorte sur un modèle de freemium. Une partie est gratuite et une autre est payante. C’est généralement le cas lorsque vous avez 2 acteurs qui sont mis en relation sur une plateforme. Par exemple sur de nombreuses plateforme de freelance, l’accès y est gratuit pour ces derniers mais les clients (généralement des sociétés), doivent payer pour avoir accès aux profils des freelances.

Cela permet à la plateforme de fournir un accès gratuit aux freelance, en quelque sorte la ressource rare dans notre problème. Et d’apater les entreprises par la suite en leur disant : "Vous avez une problématique qui peut être gérée par un freelance ? Venez chez nous, vous payer 50€ et on vous ressort 10 freelance spécialisé pour votre besoin sur un panel de 10 000 freelances inscrits sur notre site". D’un point de vu de l’entreprise c’est génial, le tri principal est fait, c’est ce qui coute beaucoup de temps pour les entreprises dans une stratégie de recrutement. Pour la plateforme, cela ne leur demande que très peu de temps puisque les freelances, cherchant du travail ont déjà détaillé au maximum leur profil et leur compétences. Ils n’ont plus qu’à faire matcher tout cela. Il arrive même parfois que cela soit fait par des algorithmes, ce qui réduit encore plus les couts.

Les campagnes de crowdfunding

Les campagnes de crowdfunding se sont démultipliés ces dernières années. Ce modèle s’est répandu grâce à des sites internets comme kickstarter ou Indiegogo qui permettent à quiconque qui a une idée de produit ou service de la faire financer par la communautée. Ainsi, si vous souhaitez lancer votre produit pour un coût proche de zéro, c’est possible. Il vous suffit de vous inscrire, de décrire votre projet et de proposer des rétributions à vos contributeurs. Généralement on propose le produit a un prix plus attractif que celui auquel on le proposera par la suite.

L’avantage du crowdfunding est qu’il vous permet de tester votre produit sans rien débourser. Vous lancez votre campagne et si elle échoue vous n’aurez perdu que quelques centaines d’euros dans la communication si vous souhaitez créer une vidéo de présentation etc… De plus, si votre projet intéresse les gens, vous pourrez rapidement en faire un buzz et commencez avec une très grosse base d’utilisateur. C’est un point non négligeable que de savoir où est-ce que l’on va mettre les pieds, surtout dans un monde aussi incertains que ne l’est l’entrepreneuriat.

L’intermédiation / la commission

Nous parlions précédemment des plateformes de mise en relation avec le modèle économique du tiers-payant. Certaines de ces plateformes utilisent un autre modèle économique, celui de l’intermédiation. C’est par exemple le cas de AirBnB, Ebay, ou encore Uber. Ces plateformes sont gratuite d’accès mais elles proposent de vendre l’objet d’une personne/société à une autre personne. Prenons le cas de AirBnb, la promesse est simple, vous avez un appartement que vous n’habitez pas et vous souhaitez le louer de façon ponctuelle ? Mettez le sur AirBnb nous vous trouverons des personnes. Combien est-ce que cela vous coutera ? 0 euros. En réalité ça n’est pas vraiment de la parte de zéro euros qu’il faut parler mais plutôt du manque à gagner. Combien auriez-vous gagner si vous l’aviez loué vous même pour la même période ? Et bien un peu plus puisque vous n’auriez pas eu la commission prise par AirBnb, cependant, ces derniers de part leur place de leader sur ce marché vous assure presque totalement de vous louer votre appartement et vous offre une visibilité accrue.

Ces deux points justifient la commission que ces derniers prennent. De leur côté, ils n’ont presque rien à faire une fois la plateforme mise en place. Ils n’ont qu’à gérer les retours des clients insatisfaits. Si vous souhaitez mettre en place ce modèle économique, il vous suffit d’avoir une plateforme solide et que vous proposiez une réelle valeur ajoutée à vos clients afin que vous vous assuriez que ces derniers passent par pour et ne sortent pas de la plateforme. Il leur faut donc des garanties en cas de problèmes etc…

L’affiliation

Après la publicité c’est un autre modèle économique qui est très répandu à notre époque et très utilisé par les médias ou les influenceurs (Youtubers, Instagramers). Globalement l’affiliation consiste à ce qu’une personne fasse la promotion d’un produit et propose un lien pour l’acheter (ou un code promo). A chaque achat réalisé via ce lien ou code promo, la personne qui en a fait la promotion touchera une rétribution.
Cependant, cela n’impact pas le prix du produit pour le client final. C’est à dire que c’est la plateforme qui vend un produit et qui va proposer à une autre personne d’en faire la promotion, fera le choix de rogner sur sa marge afin de promouvoir et vendre son produit.

Voici un petit schéma permettant d’illustrer parfaitement l’affiliation :

Schéma expliquant le modèle de l’affiliation
Schéma expliquant le modèle de l’affiliation

Un accès payant

C’est peut être le plus simple de tous les modèles économiques qui puisse exister. Faire payer son produit ou son service reste tout de même ce qui existe depuis la nuit des temps. Vous proposez un service et on vous rémunère contre celui-ci.

L’abonnement

La solution de l’abonnement est un modèle économique qui tend à se démocratiser au fur et a mesure des années. De nombreuses entreprises utilisent ce modèle, c’est le cas du géant de la VOD, Netflix par exemple. L’avantage est que vous proposez un produit/service avec un coût perçu par l’utilisateur relativement faible. Il n’en a que pour quelques euros par mois. De plus, ces offres sont parfois avec engagement, ce qui vous permet de vous assurer des revenus sur plusieurs mois.

Cependant, il faut faire attention, car a force d’être utiliser de partout ce modèle commence à être décrié par les utilisateurs qui se rendent comptent qu’ils ont des factures d’abonnements très élevés chaque mois. Entre le téléphone, la box internet, le service de streaming musical, vidéo, le service de jeux video… On commence à avoir une sacré facture à la fin du mois et encore plus à la fin de l’année.

Globalement comme vous pouvez le voir, il existe un grand nombre de modèles économiques que vous pouvez utiliser pour monétiser votre audience ou votre produit/service. Il faut bien prendre le temps de les analyser tous, afin de voir s’ils s’appliquent ou non à votre business. Nous ne sommes pas à l’abris d’avoir également de nouveaux business models qui émergent, il faut donc y prêter attention car ils pourraient s’avérer très lucratif et vous permettre de développer votre société efficacement.

Vous avez besoin d'un renseignement, d'informations ?

N'hésitez pas à me contacter, je vous répondrais dans les plus brefs délais.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier a en poster un