Une faille dans le Wi-Fi

Aujourd'hui, une faille à été découverte dans le protocole de chiffrement de Wi-Fi nommé WPA2. Cette faille a été découverte par des chercheurs de l'université de Louvain rapporte Ars Technica. Nommé KRACK (pour Key reinstallation attacks), elle utilise le fait qu'un dispositif de chiffrement qui devrait être à usage unique peut être, en réalité, réutilisé à plusieurs reprises lors de la procédure d'identification. Cela affaiblit alors considérablement le chiffrement. Sur le site https://www.krackattacks.com on apprend que de multiples terminaux sont touchés tel que "Android, Linux, Apple, Windows, OpenBSD, MediaTek (semi-conducteurs, ndlr), Linksys (routeurs, ndlr), et autres". Le problème de cette faille fait que leur réseaux sont autant vulnérables que des réseaux Wi-Fi ouverts et non sécurisé et ils s'exposent donc à des accès aux données, des manipulation de pages web ou encore des possibilités qu'un pirate "injecte un ransomware ou un autre logiciel malveillant dans des sites". Pour éviter tous soucis, il est fortement conseillé d'éviter tous les réseaux Wi-Fi le temps que les constructeurs fassent une mise à jour pour corriger cette faille.