Quel type d'hébergement choisir ?

Lorsque l'on créé un site web, la question du type d'hébergement se pose rapidement. En effet, si l'on souhaite rendre notre site accessible à tous et à tout moment, il faut passer par un hébergement. Plusieurs questions se pose alors, et selon la solution que vous choisirez, le prix peut varier énormément... Cependant il reste en lien avec la qualité et la possibilité de personnalisation. 

L'hébergement web basique

Disponible chez tous les grands hébergeurs (OVH, 1&1...), l'hébergement web reste la solution la plus simple à mettre en oeuvre et celle qui coûte le moins cher. Avec un budget d'environ 2 à 3 euros par mois vous pouvez héberger votre site sans vous poser de questions, et sans nécessairement avoir de connaissances techniques en la matière. De plus, la plupart du temps ces hébergeurs offrent la possibilité de prendre cet hébergement avec votre nom de domaine, pour des coûts encore plus réduits. 

Facilement paramètrable, vous pourrez installer un WordPress en un clic par exemple, ou encore avoir accès au FTP très facilement, afin d'y déposer vos fichiers. 

Le principal défaut de cette solution reste que vous ne pouvez pas réellement paramétrer votre serveur. En effet, vous êtes très dépendant de votre hébergeur. Si ce dernier ne fait pas les mises à jour régulièrement, il est possible que vous n'ayez pas l'accès à PHP7, par exemple. Le second défaut est que cette solution, bien qu’idéale pour les sites à faible trafic, reste incompatible avec ceux ayant un trafic plus important.

Les avantages 

- Facilement paramètrable
- Peu onéreux

Les inconvénients

    - Très peu d'options
    - Peu de trafic

Le serveur VPS

Selon la page Wikipedia correspondant à «Serveur VPS », «Un serveur virtuel est une sous-partie logique d'un serveur d'hébergement. Les ressources sont donc partagées entre différentes partitions logiques qui sont indépendantes les unes des autres, et qui se comportent unitairement comme un serveur dédié standard à quelques réserves près, notamment au niveau du noyau, du système de fichiers ou des interfaces réseau. ». 

Autrement dit, c'est une partie d'un serveur dédié qui vous appartiendra dès lors que vous l'aurez loué ; ainsi, vous pourrez y installer ce que bon vous semble (mais n'imaginez pas installer des jeux, enfin quoi que...). 

Fourni généralement avec comme système d'exploitation Linux Debian, il vous faudra connaitre (ou au moins vous familiarisez) avec la ligne de commande. Une fois votre offre de VPS choisi chez votre hébergeur, vous pourrez commencer à le paramétrer afin de pouvoir mettre des bases de données, des sites web, un cloud, etc... Cette solution offre une véritable liberté en terme de possibilités. En effet, vous pourrez installer une infinité de sites web sur un même serveur VPS  (même si quelques ralentissements risquent de se faire ressentir si vous le surcharger de sites), ou créer votre propre cloud. Cela peut paraître compliqué mais avec des solutions comme Own Cloud ou Pydio vous pouvez en créer un en quelques lignes de commandes. 

D'un point de vue tarif, cette solution reste très abordable (entre 4 et 10 euros par mois environ), mais nécessite d'avoir des connaissances en Linux pour paramétrer le serveur, sans quoi rien n'est possible. Pour le trafic, tout dépend de la configuration du serveur que vous choisissez, mais vous pourrez monter jusqu'à environ 1000 connexions simultanées. 

Le défaut de cette offre reste que l'on partage tout de même les ressources avec d'autres clients, ainsi si un client qui est sur le même serveur que vous utilise son VPS pour faire des attaques par déni de service (DDoS) par exemple, votre serveur se verra forcément ralenti.

Les avantages 

- Large choix d'options
- Possibilité d'héberger plusieurs sites
- Tarifs abordable

Les inconvénients

- Connaissances en Debian
- Trafic limité si l'on souhaite un gros site
- Partage des ressources

Le serveur dédié

Le serveur dédié reste par dessus tout la plus grosse offre que l'on peut louer.

Au-delà de cette offre, c'est le datacenter. Un serveur dédié c'est un peu comme un VPS, à la diffère près que l'on ne partage rien avec personne : tout est à nous. Ainsi on dispose d'une puissance bien plus importante que les deux autres solutions présentées précédemment. Tout comme le VPS, le serveur dédié doit être paramétré et nécessite des connaissances un peu plus accrues que pour le VPS en matière de commandes Debian.

En ce qui concerne le nombre de connexions simultanées, tout dépend de la configuration que vous choisirez. Car comme pour un VPS ou un ordinateur, vous choisissez la configuration : c'est-à-dire le stockage (SSD, HDD, la taille), le processeur, ou encore la RAM... L’avantage d’un serveur dédié est qu’il peut en gérer un très grand nombre.

Le nombre de sites hébergeables dépend lui aussi de la configuration, mais si vous prenez un serveur dédié disposant d'une grosse configuration il est possible d'héberger 50 sites ayant un trafic moyen (soit 50 à 100 visites par jour). 

Le principal défaut de cette solution est qu’en règle générale son coût reste très élevé (64€ chez OVH), cependant il est possible sur des hébergeurs lowcost comme Kimsufi (filiale lowcost d'OVH) de trouver des serveurs dédiés à partir de 7,19€ par mois. 

Mais n’ayant jamais testé cette solution,  je ne pourrais donc vous la recommander. 

Les avantages 

- Totale liberté de paramétrage
- Pas de partage des ressources
- Nombre de connexions simultanées
- Possibilité d'hébergé plusieurs sites

Les inconvénients

- Connaissances accrues en Debian
- Coûts élevés

 

Ainsi, comme vous l'aurez compris, je ne peux vous conseiller une solution plutôt qu'une autre, étant donné que cela dépend réellement de vos connaissances et surtout de vos besoins. En effet, une personne voulant héberger un site vitrine n'aura probablement besoin que d'un hébergement web classique , cependant un développeur en freelance comme moi pourrait être intéressé par un VPS ou un serveur dédié. Il faut donc bien analyser vos besoins et les coûts que cela peut induire avant de vous tourner tête baissée vers une solution non-adaptée. 

Pour ma part, je dispose d'un serveur VPS que je loue chez http://hostmyservers.fr. J'ai fais le choix de cet hébergeur pour son service client d’une part, mais aussi pour ses prix très compétitifs.