Comprendre le jargon du marketing digital et du SEO

Comprendre le jargon du marketing digital et du SEO

Posté le par

Il y a maintenant 2 semaines, je vous écrivais un article sur le jargon technique d’un développeur web, aujourd’hui je reviens avec un article pour le moins similaire, dans lequel je vais tenter de décrypter un jargon tout aussi complexe : celui du marketing digital. Composé en grande partie de termes anglais et d’acronymes, il est selon moi tout aussi complexe et vague que le jargon de développement web, d’ailleurs vous verrez que la plupart des termes marketing peuvent aussi, dans une certaine mesure, appartenir au jargon des termes de développement web.
Entre SEO, back-linking ou stratégie d’acquisition… Découvrons les termes principaux que vous pourriez rencontrer lors d’un échange avec un "marketeur".

A comme AdWords…

AdWords : AdWords est un logiciel/site internet créé par Google vous permettant de diffuser de la publicité sur internet. Les publicités mises en place sur AdWords peuvent être affichés à la fois sur le moteur de recherche Google mais aussi sur les sites partenaires qui le décident. Les publicités AdWords entrent dans des stratégies SEA.

Back-linking :Le back-linking est une stratégie de référencement visant à mettre en place des back-links. Un back-link est un lien créé à partir d’un site vers un autre site internet mais ils désignent aussi les liens internes à un même site.

CTA : Un CTA (ou Call-to-Action) est un bouton ou un lien qui est mis en avant sur un site/app afin d’attirer l’attention des utilisateurs. Ils ont généralement pour but de transformer le prospect en client ou de l’emmener vers une nouvelle page lui apportant de nouvelles informations.

Call-to-action sur le site maxime-benard.fr
Exemple de call-to-action présent sur le site de maxime-benard.fr

Community management : Le Community management est une activité consistant à gérer les communautés d’une marque/entreprise généralement au travers des réseaux sociaux.

CRM : Un CRM (ou Costumer Relationship Management) signifie en français « gestion de le relation client ». C’est un logiciel/site permettant de gérer tout ou partie de sa relation client. Cela peut être de la collecte de données jusqu’à la mise en place de campagne de marketing automation.

Contenu spinné : Un contenu spinné, parfois appelé « content spinning », est un texte qui a été généré automatiquement à partir d’une modèle. Le but de cette technique est de générer des textes différents autour d’un même sujet. Ils sont généralement produit en remplaçant des mots dans un modèle grâce à une base de données. Cette stratégie vise à améliorer le référencement d’un site internet.

Dropshipping : Le dropshipping est une technique de vente en ligne dont le principe même est que le vendeur n’a pas de stock à gérer. Dès lors qu’il reçoit une commande, elle est transférée automatiquement à son fournisseur qui se charge d’effectuer la livraison au client.

Duplicate content : Le duplicate content est en quelque sorte une mauvaise pratique en SEO, puisqu’elle consiste à recopier ou traduire du contenu déjà présent sur internet, que ce soit sur notre site ou sur un autre. Ce type de contenu est très fortement sanctionné par les moteurs de recherche. Pour éviter cette sanction, il faut donc appliquer une balise « canonical » afin d’avertir les moteurs de recherche que ce contenu est dupliqué et que cela n’impacte pas votre SEO.

Ergonomie :L’ergonomie c’est la manière dont l’interface d’un site internet ou d’une application mobile va être optimisée pour s’adapter aux besoins de l’utilisateur. Ainsi on dira qu’un site a une bonne ergonomie si sa prise en main est simple et rapide pour toutes les parties prenantes.

Inbound marketing : L’inbound marketing est un type de marketing consistant à créer du contenu adressé à un grand nombre de personnes (blogs, campagnes d’emailing, …) afin de les attirer sur notre site internet dans le but de les convertir en client. Ce type de stratégie s’oppose à l’outbound marketing qui pour sa part consiste à démarcher les clients un par un (porte à porte, appel téléphonique, …). Les réseaux sociaux et internet en général sont donc des plateformes idéales pour des stratégies d’inbound marketing.


K comme Key Performance Indicator…

KPI : KPI (ou Key performance indicator) signifie en français « indicateur clé de performance ». Ce sont des statistiques/chiffres que l’on va définir au début d’une campagne marketing afin d’en mesurer sa performance. Par exemple : les visites sur un site web ou le nombre de téléchargements d’une application sont des KPI qui peuvent être intéressante à étudier dans le cadre d’une campagne de communication ou de marketing.

Landing page : Les Landing page (« page d’atterrissage » en français) sont des pages qui vont être créer afin de mettre en avant un produit/service. Elles arrivent généralement après un clique sur un Call-to-Action ou une campagne emailing.

Leads : Les leads correspondent en fait à des prospects dont on a récupéré les coordonnées et/ou informations (email, téléphone, …) dans le but de les recontacter ultérieurement pour les convertir en client.

Marketing automation : Le marketing automation consiste à l’automatisation de taches répétitives ne nécessitant pas systématiquement l’intervention d’une personne humaine, par exemple : envoi d’un email à un client ayant mis un produit dans son panier sans le commander ou envoi d’une notification à un utilisateur qui ne s’est pas connecté depuis plusieurs jours, …

Maquettage : le maquettage (dit aussi « wireframe », ou encore « zoning ») est une phase d’un projet consistant à faire des esquisses de l’interface utilisateur afin de pouvoir se rendre compte d’où l’on va placer les éléments. Cela permet de d’avoie une idée du résultat final et d’affiner au mieux le projet.

Meta description : Elle correspond à la description de votre page, elle doit également être unique sur tout votre site et faire un maximum de 160 caractères (espaces compris). C’est cette description qui est généralement utilisée par les moteurs de recherche. Attention, il arrive parfois que ces derniers trouvent une autre partie du contenu de votre site internet plus pertinent à afficher dans les résultats, il se peut donc que votre meta-description ne soit pas prise en compte.

Meta title : Elle correspond au titre de votre page qui va apparaitre dans l’onglet du navigateur juste à côté du logo de votre site (également appelé « favicon »). Cette balise doit faire au maximum 60 caractères (espaces compris) et être unique sur tout votre site. Vous ne devez pas inscrire 2 fois la même meta-title sur votre site et il faut également veiller à y placer les mots-clés sur lesquels vous souhaitez vous référencer.

Mockups : Un mockup est un prototype d’interface utilisateur. Celui-ci a pour but de présenter les fonctionnalités d’un site, d’un logiciel ou d’une application.

Nom de domaine : Un nom de domaine est l’équivalent pour un site internet de l’adresse postale d’une maison. C’est le lien permettant d’accéder à un site internet, par exemple maxime-benard.fr est un nom de domaine.

Personas : En marketing, un "persona" est un personnage fictif qui vise à représenter le profil type d’une cible définie pour une entreprise ou un projet.


R comme Référencement …

Référencement naturel : le référencement naturel consiste à utiliser diverses techniques dans le but d’apparaître dans les premiers résultats des moteurs de recherche tels que Google, Yahoo!, ou Bing. La semaine dernière je vous parlais du maillage interne, mais il existe d’autres techniques de référencement naturel très courantes : Incorporer des liens entrants sur votre site, mettre en place des mots-clés choisis rigoureusement et stratégiquement, écrire un contenu qualitatif, interactif et mis à jour régulièrement, …

Responsive design : Le responsive design (design adaptatif en français) correspond généralement à un site internet s’adaptant sur tous les supports : mobile, tablette ou ordinateur. De nos jours, c’est devenu indispensable d’avoir un site responsive, que ce soit en terme d’UX ( expérience utilisateur) ou de SEO.

RGPD : Le RGPD ( Réglementation Général de Protection des Données) est un règlement européen entré en vigueur le 25 Mai 2018 et consistant à encadrer la collecte ou le stockage de données par les entreprises et les organisations, en sanctionnant très lourdement son non-respect. A la suite de cela, l’opt-in est devenu obligatoire et la collecte de données bien plus complexe. Cela a notamment apporté le droits aux citoyens européens de pouvoir consulter, modifier ou supprimer leurs informations personnelles stockées par les entreprises.

SEA : SEA (ou Search Engine Advertising) consiste à l’optimisation de sa présence en ligne en payant des publicités, par exemple les annonces AdWords ou Facebook ads s’inscrivent dans des stratégies SEA.

SEO : le SEO (ou Search Engine Optimization) signifie en français « optimisation des Moteurs de Recherche ». Il englobe tout ce qui touche au référencement d’un site sur les moteurs de recherches. En optimisant le SEO d’un site, on cherche en fait à ce que les différents moteurs de recherche associent ce dernier à des mots-clés choisis stratégiquement. On cible donc les mots qui seront le plus souvent tapés par l’utilisateur dans la barre de recherche, le but étant que le site en question ressortent à la meilleur place possible. Généralement, on considère que le SEO d’un site est bien optimisé quand ce dernier arrive dans les premiers résultats de la première page, sur les mots-clés ciblés. Mais cela dépend surtout de la concurrence qu’il y aura sur les mots-clés choisis : plus il y aura de sites concurrents sur des mots-clés similaires, plus il sera difficile pour un site de ressortir à la meilleur place possible.

UI : UI ( User Interface en anglais) correspond à l’interface utilisateur. Cela correspond globalement à l’interface sur laquelle l’utilisateur va naviguer. On compte donc le menu, les boutons, la taille de textes mais aussi les couleurs, etc ... L’UI est donc logiquement associée à l’expérience utilisateur, également nommé UX.

UX : UX ( User Experience en anglais) correspond à l’expérience globale qu’un utilisateur aura lors de sa visite sur un site ou une application par exemple. Cette notion est donc forcément en lien avec l’UI, mais elle comprend des éléments bien plus larges, comme le service client par exemple. On regroupe ici tous les échanges qu’un utilisateur peut avoir avec un produit/service et l’entreprise qui le commercialise.

Voilà, les termes techniques du marketing digital n’ont maintenant plus de secrets pour vous !
Vous l’aurez compris, le jargon du marketing digital est très proche et similaire de celui du développement web. Voilà pourquoi il était plus intéressant de clarifier cela en 2 articles distincts, car même si ces deux domaines et leurs jargons respectifs sont très proches, il est d’autant plus compliqué de bien saisir où se trouve la frontière entre les deux et on se mélange vite les pinceaux. Mais il est primordial de ne pas tout confondre…
J’espère que cela vous aura été utile pour progresser à la fois en marketing digital et dans le référencement de votre propre site.


Vous avez besoin d'un renseignement, d'informations ?

N'hésitez pas à me contacter, je vous répondrais dans les plus brefs délais.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment. Soyez le premier a en poster un